Aller à : contenu haut bas recherche
 
 
EN     FR
Vous êtes ici:   UNIL > HEC Inst. > HEC App. > SYLLABUS
 
 

           

Economie publique et budget public

  • Enseignant(s):   L.Athias   N.Soguel  
  • Cours donné en: français
  • Crédits ECTS: 3 crédits
  • Horaire: Semestre de printemps 2021-2022, 3.0h. de cours (moyenne hebdomadaire)
  •  séances
  • Formation concernée: Maîtrise universitaire en Droit et économie
  • Permalink:



       

 

Objectifs

Descriptif et bref contenu du cours ou du séminaire reprenant les points suivants : - Thème : Dans une économie de marché, pourquoi l’Etat doit-il intervenir, par quels moyens, avec quel budget ? - Objectif : Au terme du cours, l’étudiant.e : • possédera l’appareil théorique et analytique permettant d’identifier la nécessité d’une intervention publique ; • pourra concevoir les différentes modalités d’intervention publique et de déterminer s’il y en a une plus efficace que les autres ; • sera familiarisé.e avec les règles procédurales et de présentation des budgets et des comptes publics ; • comprendra mieux comment évaluer le fonctionnement de l’Etat dans la réalité ; • saura évaluer la situation d’une collectivité publique à l’aide d’indicateurs financiers.

Contenus

Dans ce cours, nous allons changer de perspective sur les marchés et discuter de l'existence d'inefficacités économiques en l'absence d'intervention publique. Nous allons progressivement relâcher les hypothèses très fortes de la concurrence pure et parfaite. Nous étudierons les conséquences de la présence d'effets externes, puis nous développerons l'analyse de biens publics. Ensuite, nous nous placerons dans le cadre de la concurrence imparfaite avec les situations de monopole naturel. L'étude des problèmes informationnels et des asymétries d'information achèvera le panorama des raisons économiques de l'intervention de l'Etat. Il sera montré qu'il n'existe pas une solution unique aux défaillances du marché mais une grande variété de solutions, et la question clé deviendra de savoir quelle est la réponse institutionnelle la plus appropriée ou la moins défaillante pour corriger ces défaillances, tout en sachant que l'hypothèse de régulateur bienveillant, garant de l'intérêt général, peut être remise en cause. Bien souvent la réponse institutionnelle implique d’une manière ou d’une autre le budget de l’Etat. La mise au budget de moyens financiers est le préalable à la mise en œuvre de toute politique publique : pas de budget, pas d’intervention de l’Etat. Pendant du budget, les comptes sont l’élément central de la redevabilité des pouvoirs publics vis-à-vis des citoyennes et des citoyens. Ils apportent bien souvent l’information clef pour évaluer n’importe quelle politique publique. Budgets et comptes sont donc au cœur du système d’information de l’Etat. Le budget et les comptes de l’Etat répondent à des règles procédurales et à des règles de présentation strictes. Ces règles seront exposées et pratiquées dans le cadre du cours. Budgets et comptes renvoient immanquablement à la problématique de la situation financière de l’Etat. La viabilité financière est en effet nécessaire pour inscrire les politiques publiques dans la durée. C’est pourquoi les participant.e.s au cours auront également le loisir de se familiariser avec les principaux indicateurs financiers permettant d’évaluer la situation financière d’une collectivité publique. En filigrane, indépendamment de toute référence idéologique à un moins ou un plus d'Etat, c'est la définition d'un mieux d'Etat qui s'impose comme objet d'analyse pour l'économiste, le politiste ou l'expert en science administrative qui cherche à établir les limites de l'Etat. Ce cours s'inscrit dans cette perspective de redéfinition des prérogatives de la puissance publique, autrement dit du scope of government.

Références

- Bibliographie –ADMINISTRATION FEDERALE DES FINANCES : Principes applicables à la gestion des finances, Berne, AFF, 2019 [téléchargeable]. – AGHION P., ALGAN Y., CAHUC P, and SHLEIFER A. (2010), Regulation and distrust, Quarterly Journal of Economics 125 (3): 1015-1049. – BOZIO A. : Economie des politiques publiques, Dalloz, Paris, 2010. – GRUBER J. : Public Finance and Public Policy, Worth, 2013 (4th ed.). – LEACH J. : A Course in Public Economics, Cambridge University Press, 2004. – MANKIW G. : Principes de l’économie, chapitres 10, 11 et 12, DBS Economie (4ème ed.), 2015. – NEWELL, R., PIZER, W., & RAIMI, D. (2013), Carbon Markets 15 Years after Kyoto: Lessons Learned, New Challenges, The Journal of Economic Perspectives, 27(1), 123-146. – ROSEN H. and GAYER T. : Public Finance, McGraw-Hill/Irwin; 10th Edition, 2014. – SOGUEL N. : Comprendre et gérer les finances de ma collectivité, EPFL Press, Lausanne, 2020 [téléchargeable]. – SOGUEL N. et al. : Comparatif 2020 des finances cantonales et communales. Cahier de l’IDHEAP, Lausanne, IDHEAP, 2021 [téléchargeable]. – STIGLITZ J. and ROSENGARD J. : Economics of the public sector, W.W. Norton, 4th ed., 2015.

Pré-requis

La présence est requise dès le début de la 1ere séance de cours. Il ne vous sera donc pas possible de suivre ce cours à distance et de valider les ECTS y relatif.

Evaluation

1ère tentative

Examen:
Sans examen (cf. modalités)  
Evaluation:

EXAMEN ORGANISE PAR L'IDHEAP

Document à rendre

Rattrapage

Examen:
Sans examen (cf. modalités)  
Evaluation:
EXAMEN ORGANISE PAR L'IDHEAP Travail personnel à rendre


[» page précédente]           [» liste des cours]
 
Recherche


Internef - CH-1015 Lausanne - Suisse  -   Tél. +41 21 692 33 00  -   Fax +41 21 692 33 05
Swiss University